Vos symptômes, nos conseils

Améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?

On parle souvent de la pollution de l’air en extérieur et cela semble évident: pots d’échappement, usines, déchets en tout genre, les sources polluantes sont nombreuses dans notre environnement. Mais vous êtes-vous déjà interrogés sur la qualité de l’air de votre maison ?

Améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?

On parle souvent de la pollution de l’air en extérieur et cela semble évident : pots d’échappement, usines, déchets en tout genre, les sources polluantes sont nombreuses dans notre environnement. Mais vous êtes-vous déjà interrogés sur la qualité de l’air de votre maison ?

La qualité de l’air intérieur

Pour la plupart des personnes, le mot pollution évoque des nuages de particules visibles à l’extérieur lorsque les niveaux de pollution sont élevés. Mais saviez-vous que l’air intérieur peut lui aussi être pollué ? Il est même parfois de moins bonne qualité que l’air extérieur. Cela n’est pas négligeable lorsque l’on sait que nous passons 80% de notre temps dans des espaces clos, privés ou publics. Cette pollution intérieure peut être source d’agressions, en particulier pour le système respiratoire. Ainsi 6 principaux polluants de l’air intérieur sont responsables de 20 000 décès par an en France et de 19 milliards d’euros de dépenses.

Les multiples sources de pollution intérieure

Dans les espaces fermés, la pollution peut être produite par trois sources principales :

Améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?
  • Les occupants de ces espaces et leur activité
  • Les équipements
  • Les matériaux

Cette pollution peut être de plusieurs natures : 

  • Pollution chimique :
    monoxyde de carbone, composés organiques volatils COV, fumée de tabac, oxydes d’azote, dioxyde de soufre, pesticides.
  • Pollution biologique :
    agents infectieux, allergènes.
  • Particules et fibres :  
    poussière, fibres d’origine végétale ou d’origine minérale.
  • Gaz radioactif
    (radon émis par le sol).
  • L’humidité :
    est également une source indirecte de pollution car elle favorise le développement de moisissures et d’acariens.

Quelles conséquences pour votre santé ?

Améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?

Cette pollution de l’air intérieur peut avoir des conséquences importantes sur votre santé. L’exposition à des doses trop élevées de polluant sur le court terme peut en effet se traduire par une irritation du nez, des yeux ou de la gorge. Des troubles plus graves peuvent parfois apparaître, comme des troubles respiratoires ou encore des crises d’asthme.


Sur le long terme, une exposition répétée et durable à ces substances, même à faible dose, peut être à l’origine de pathologies chroniques. La responsabilité de ces polluants est mise en cause par exemple dans le cas de maladies et allergies respiratoires et autres troubles de la respiration.
 

Comment éviter de vivre dans un air intérieur pollué ?

Afin d’éviter de vivre dans un air intérieur pollué, il est recommandé de suivre quelques conseils :

  • Aérer et ventiler le plus possible votre intérieur.
  • Evacuer l’humidité excessive : en particulier pendant et après avoir cuisiné ou encore après la douche.
  • Bien lire les étiquettes des produits de construction ou des produits de revêtement avant de les acheter. Faire attention également avec les produits ménagers.
  • Être vigilant avec les appareils à combustion (cheminée, chaudière) : penser à correctement nettoyer et entretenir les cheminées à foyer ouvert par exemple.
  • Prendre des précautions lors d’activités de bricolage et utiliser des lunettes et un masque de protection.
  • Aérer après l’utilisation de détergents, produits de nettoyage ou désodorisants d’atmosphère car ils libèrent des substances chimiques dans l’air.
  • Installer des alarmes de détection de fumée et de monoxyde de carbone.

Sources : 
•   AIRPARIF, « La qualité de l’air intérieur », [en ligne], disponible sur : https://www.airparif.asso.fr/pollution/air-interieur-generalites
•  EUROPEAN LUNG FOUNDATION, « La pollution de l’air intérieur et les poumons », [en ligne], disponible sur : https://www.europeanlung.org/assets/files/fr/publications/indoor-air-pollution-fr.pdf
•  AGENCE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L’ENERGIE (ADEME), Guide pratique « Un air sain chez soi », 09.2018, [en ligne], disponible sur :  
   https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-un-air-sain-chez-soi.pdf

Découvrez nos produits pour soulager l'irritation liée à la toux sèche des enfants
kit de secours

SI LES SYMPTÔMES PERSISTENT,
consulteZ votre médecin.