DRILL MAUX DE GORGE, collutoire en flacon pressurisé

Médicament

Drill Maux De Gorge Collutoire, agit dès les 1ers symptômes grâce à sa double action. Il associe un antiseptique local (la chlorhexidine) et un anesthésique local (la tétracaïne) pour soulager la douleur et combattre localement l’infection, en cas de mal de gorge peu intense et sans fièvre, d’aphtes et de petites plaies de la bouche.

Image produit

DRILL MAUX DE GORGE,
collutoire en flacon pressurisé

homme mal a la gorge
Icone

Efficacité double action

Drill Maux De Gorge Collutoire a une double action locale anesthésique et antibactérienne grâce à l'association de deux actifs, la tétracaïne et la chlorhexidine.

Fabriqué en France

Fabriqué en France

Le spray Drill Maux De Gorge Collutoire est fabriqué dans le sud de la France, à Gien.

Une action locale

Une action locale

La diffusion en spray directement dans le fond de la gorge permet de libérer localement les actifs qui soulagent ainsi votre mal de gorge.

Collutoire en flacon pressurisé de 40 mL

Collutoire en flacon pressurisé de 40 mL

Composition

Collutoire (composition en principes actifs pour 100ml)

Chlorhexidine (gluconate de) ==> 0,050 g
Chlorhydrate de tétracaïne ==> 0,015 g

 

Action locale

2 actifs pour une double action efficace

  • Tétracaïne
    SOULAGE LA DOULEUR
    Agit dès les PREMIERS SYMPTÔMES
  • Chlorhexidine
    COMBAT L’INFECTION LOCALE
     
Comment utiliser le Collutoire Drill maux de gorge ?

Comment utiliser le Collutoire Drill maux de gorge ?

Drill collutoire est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 12 ans.

  • Adultes et enfants de plus de 12 ans : 1 à 6 pulvérisations buccopharyngées par 24 heures.
  • Les prises doivent être espacées d’au moins 4 heures.

Mode et voie d'administration de Drill Maux de Gorge Collutoire  :

  • Voie buccale

Durée de traitement :

La durée d’utilisation est limitée à 5 jours. En cas de persistance des symptômes au-delà de 5 jours et/ou de fièvre associée, consulter un médecin.

Source :
1.     « La prise en charge des maux de gorge », Enquête interne réalisée auprès de 1247 médecins du 17 octobre au 25 novembre 2013
2.     BELOEIL et MAZOIT, “ Pharmacologie des anesthésiques locaux ”, 2010, p.2
2.     MICHEL et al., « Activity of Drill lozenges on the main microorganisms responsible for upper respiratory tract infections », 201

 

Pour le mal de gorge peu intense et sans fièvre,
il y a aussi Drill, pastilles à sucer